5 astuces de grands-mères pour désinfecter une éponge

5 astuces de grands-mères pour désinfecter une éponge

Les éponges sont des accessoires indispensables pour pratiquer le nettoyage des surfaces domestiques. Il s’agit des tables, des plans de travail de la cuisine, ainsi que des vasques et des baignoires dans la salle de bain.

Les éponges classiques sont utilisées pour le ménage des petites surfaces du quotidien, mais aussi pour lessiver les murs, les plafonds et les vitres. Certaines éponges, abrasives, sont spécialement étudiées pour récurer les casseroles et autres contenants utilisés en cuisine, ou bien pour faire un travail de ponçage léger en bricolage. Les éponges, qu’elles soient classiques ou abrasives, finissent immanquablement par devenir sales et pleines de bactéries. Leur utilité n’est donc plus à démontrer au quotidien, mais pour prolonger l’efficacité des diverses éponges et préserver la santé de tous, il faut savoir les désinfecter régulièrement.

Quelle est la différence entre une éponge classique et une éponge abrasive ?

Toutes les éponges ont pour caractéristique de pouvoir bien absorber les liquides, grâce à leur structure poreuse. Mais cet univers est vaste. Certaines éponges sont en fibres naturelles, d’origine végétale ou animale (dans ce dernier cas elles proviennent de la mer). D’autres éponges sont en fibres synthétiques. Elles peuvent alors être d’origine pétrochimique ou en partie végétale. Les éponges en fibres synthétiques sont les plus répandues, car elles sont à la fois résistantes et économiques.

Il est également possible, selon l’utilisation qui en est faite, de distinguer deux grands types d’éponges, les éponges classiques et les éponges abrasives.
De nos jours, les éponges classiques sont le plus souvent 100% synthétiques, et issues de la pétrochimie. Composées de mousse de résine, elles sont généralement de couleur jaune. Les éponges classiques peuvent aussi être synthétiques mais d’origine végétale, issues de la cellulose ou du coton. Le jaune est également leur couleur préférée.

L’avantage de toutes ces éponges classiques, totalement ou en grande partie synthétiques, est qu’elles se rincent facilement et ne moisissent pas.
Les éponges abrasives sont moins absorbantes, mais leur intérêt est d’être capable de récurer les saletés persistantes. Elles sont notamment connues en cuisine, pour les poêles qui ont reçu de la friture, ou les casseroles un peu oubliées sur le feu. Généralement, la couleur de ces éponges abrasives domestiques est verte. Les éponges abrasives sont aussi indiquées pour désincruster les salissures des joints de carrelage. Certains types d’éponges abrasives sont utilisés également pour le bricolage.

Car il ne faut pas oublier que certains types d’éponges abrasives sont capables de décaper d’anciennes couches de peinture ou de vernis, pour ravoir une surface et la rénover. Certaines éponges abrasives sont aussi conçues pour être anti-rayures. Elles peuvent ainsi nettoyer le plexiglas, les surfaces en verre, ou la porcelaine. Dans tous les cas, les éponges abrasives sont très résistantes.
Comme on n’arrête pas le progrès, cela fait longtemps que des éponges à deux faces, l’une classique, l’autre abrasive, sont disponibles dans le commerce. Les premiers modèles apparaissent dans les années 1960. La saleté et les rugosités n’ont qu’à bien se tenir ! Pour nettoyer les surfaces difficiles, les éponges abrasives, ou la part abrasive des éponges bifaces, offrent un gain de temps et de rendement très appréciable.
Les éponges totalement synthétiques et les éponges synthétiques d’origine végétale sont dotées d’un traitement contre les bactéries, mais, à la longue, ces dernières s’installent, s’incrustent, et il va falloir les déloger. C’est le moment de nettoyer les éponges sales.

Pourquoi désinfecter une éponge abrasive ?

L’intérêt de désinfecter régulièrement une éponge classique est évident, en particulier car elles sont utilisées en cuisine. Mais les éponges abrasives, donc notamment les éponges classiques dotées d’une face abrasive, doivent aussi être absolument désinfectées à échéances régulières.
En effet, de par leur nature, elles effectuent les travaux de récurage les plus sales et les plus insistants. Cette nécessité de nettoyage est prégnante notamment si l’éponge en question n’est pas utilisée seulement en cuisine, mais sert au ménage des pièces d’eau, des toilettes, ou des zones où un grand nombre de passages est effectué.

Dans tous les cas, au-delà de l’hygiène, la désinfection d‘une éponge abrasive permet tout simplement de prolonger son efficacité et sa durée de vie.

Les meilleurs secrets de grand-mère pour désinfecter une éponge

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour nettoyer une éponge, et surtout éradiquer les bactéries qui s’y sont installées.
Première option, vous pouvez mettre votre éponge à laver au lave-vaisselle. Veillez à la mettre à l’intérieur du panier à couverts, pour qu’elle ne voyage pas dans l’habitacle du lave-vaisselle.

Vous pouvez aussi, deuxième option, placer l’éponge sale dans un four à micro-ondes. Attention cependant à ne jamais mettre à chauffer dans ce type de four une toute autre sorte d’éponge, les éponges métalliques et argentées de type grattoir, utilisées pour récurer les poêles et les casseroles ! Votre éponge, classique ou abrasive, devra être préalablement imbibée d’eau, puis placée dans le micro-onde en état de chauffe (750 Watts) trente secondes maximum. La chaleur tue les microbes, tout simplement.

Troisième option, pour nettoyer une éponge à l’eau de javel, il faut simplement la faire tremper dans un bol avec de l’eau de javel. Il faut veiller, ensuite, à bien rincer l’éponge.

abrasive eponge

L’huile essentielle de thym peut également être utilisée. C’est la quatrième option de nettoyage. L’huile essentielle de thym est réputée pour être antiseptique et antibactérienne. Alors faites tremper l’éponge sale dans une eau portée à ébullition, puis ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle. Après, il faudra bien rincer l’éponge avec de l’eau.

Dernière méthode de grand-mère, n’oubliez pas d’utiliser le jus d’un citron ! Il suffit de laisser tremper, toute la nuit, l’éponge sale dans le jus d’un citron pressé, et le tour est joué. L’acide citrique a, en plus de ses capacités de nettoyage, les vertus de raviver la blancheur et de parfumer agréablement. Le lendemain, normalement, l’éponge devrait être toute propre, et votre ménage pourra repartir pour un tour !

Assainir et désinfecter les éponges domestiques, souvent utilisées au quotidien, est une étape de la propreté qui en doit pas passer à la trappe. Parce qu’on ne nettoie pas avec du matériel déjà sale, pensez à nettoyer, régulièrement, vos éponges. Pour ce faire, diverses méthodes existent, toutes efficaces. Alors pensez à les utiliser, et vos éponges dureront plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.